Iris déteste les soucis...ou comment mener un débat philosophique avec un enfant...

Mis à jour : août 25

Chers vous,


À Story Enjoy, nous débattons souvent des messages que nous souhaitons véhiculer. Et la plupart du temps, nous tombons d'accord sur le fait que l'essence de notre travail est de faire rêver les enfants et ceux qui leur envoient des histoires en vidéo.


Mais aujourd'hui, j'avais envie de vous présenter une histoire qui m'a bouleversée, en ces temps singuliers de crise : celui de l'album "Iris sans souci" par Amélie Billon Le Guennec et Coralie Saudo aux éditions Epsilon Jeunesse.





Iris déteste les soucis. Quand ils arrivent devant sa porte, zooouu ! Elle les envoie promener ! D’un bon coup de balai, elle les expédie chez monsieur Jasmin, son voisin. Dépassé par les petits tracas, très gros ennuis et catastrophes multiples qui s’accumulent alors, monsieur Jasmin ne sait plus quoi faire pour s’en sortir… Appeler SOS soucis abandonnés ? Non, mieux vaut se barricader chez soi pour éviter les dangers.



Evidemment, dans le contexte où nous sommes tous barricadés chez nous, l'enregistrement de cette histoire prend un sens tout particulier. Elle évoque avec une subtilité rare, la question du déni, de l'inégalité et incarne avec brio l'expression "balayer devant sa porte".


Je ne vous raconterais pas la fin, afin que vous puissiez la découvrir vous-même. Mais je vous invite à utiliser cette histoire comme support d'un petit débat philosophique avec vos petits (idéalement à partir de 7 ans, mais vous pouvez aussi poser des questions encore plus simples aux plus petits).


Je vous donne quelques conseils ci-dessous, mais vous pouvez aussi simplement vous baser sur cette question à la base de l'étonnement philosophique et du monde enfantin : "Pourquoi ?"



L'atelier de philosophie avec les enfants


Comment faire dans le cadre de Story Enjoy ?

Vous pouvez poser des questions simples à l'issue de la vidéo et proposer à votre bout d'chou de vous répondre en vidéo, ou d'en discuter avec les adultes qui lui auront montré l'histoire.


Dégager les enjeux :

Premièrement, vous pouvez l'aider à définir les deux enjeux de cet album en tenter d’amener votre bout d'chou à trouver les thèmes qui sont concernés, par des questions de compréhension.


Questions de compréhension :

>À ton avis, que veut dire le mot "aider" ? Peux-tu me donner des exemples de ce que veut dire le mot "aider" dans ta vie de tous les jours ?

>À ton avis, que veut dire le mot "inégalité" ? Est-ce que tu as déjà été témoin de situations d'"inégalité" à l'école ? Peux-tu me les raconter ?


Mais ceci n’est ni une liste exclusive, ni une liste nécessaire. Cela veut dire que si votre bout d'chou thématise d’autres éléments à propos desquels ils peuvent argumenter et que ces éléments sont cohérents avec l'album, ils sont les bienvenus.


Questions d'extension :

> Si tout le monde faisait comme Iris au début de l'histoire, penses-tu que nous serions en paix ? Si non, pourquoi ?

> Est-ce que tu penses qu'on peut toujours faire comme si "tout allait bien" ? Si non, pourquoi ?

> Crois-tu que c'est seulement au gouvernement (à ceux qui font les lois) de regarder si tout va bien dans toutes les familles, ou est-ce de notre responsabilité à tous (individuelle) de s'occuper de son voisin ? Pourquoi penses-tu cela ?

> En ce moment, dans le cadre du confinement, penses-tu que ce soit une bonne idée d'aider son voisin ? Toi, à ton échelle, comment pourrais-tu l'aider ?

> Qu'est-ce qu'Iris a fait pour se rendre compte des problèmes de son voisin ? À ton avis, pourquoi a-t-elle éprouvé le besoin d'aller regarder chez son voisin ?

> À ton avis, quelles émotions Iris a-t-elle ressenties ? As-tu déjà ressenti cette sensation désagréable dont parle Iris ? Pourquoi ?

> Est-ce que pour toi, devenir adulte, c'est devenir responsable de son voisin ? Pourquoi ?

> Pour toi, qu'est-ce que cela veut dire l'inégalité ? Est-ce que chacun reçoit des parts égales et des capacités égales au départ ? Est-ce qu'un enfant, une personne âgée et un adulte sont égaux ? Est-ce qu'une fille et un garçon sont égaux ?




Voilà, bien sûr, cette liste de questions n'est qu'un premier support. Il peut être utilisé en classe pour les enseignants qui veulent développer des débats philosophique à la maison, par les grands-parents qui peuvent initier ces réflexions à la maison, par les tantes et oncles qui veulent faire philosopher leurs neveux et nièces.


Bref, faites de ce petit bijou d'histoire, un petit bijou d'humanité philosophique.


Charlotte




  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter Icône sociale

@ Story Enjoy, tous droits réservés