Grands-parents, comment respecter les consignes des parents ?

Mis à jour : août 25

Votre fille vous a expressément demandé de faire en sorte que votre petit-fils se brosse les dents trois fois par jour ? Et de votre côté...vous avez tendance à oublier ?

Vous avez l'habitude de nourrir un enfant contre vous et votre fils tient à ce qu'il soit assis sur sa chaise ?

Votre fille vous a interdit toute sucrerie pour votre tout-petit ? Mais il vous est difficile de ne pas céder à ses yeux écarquillés devant la boulangerie ?


La co-existence d'éducation est parfois difficile. De votre côté, non seulement vous avez l'habitude d'élever des enfants, et de l'autre, vous n'avez pas envie de bouleverser vos habitudes.


Alors comment s'en sortir ?

Le premier conseil pourra sembler banal...Mais il va falloir vous parler...Et entendre que les règles sont nécessairement différentes, que chacun a envie, pour sa famille, de principes éducatifs alignés avec ses valeurs : lutte contre le sucre, alimentation bio, coucher à une certaine heure et toutes les autres règles qui font une parentalité épanouie.


gif

Deuxièmement, acceptez que les conditions d'éducation ne sont plus les mêmes : que les neurosciences, l'éducation positive, la place de la femme, la place du père, les conditions de travail, sont passés par là.


Faites le point : quelles sont les valeurs importantes pour vos enfants ?

Quelles sont celles que vous pouvez respecter et celles sur lesquelles il vous sera plus difficile d'agir ?








Fixez des limites communes

Mettez-vous d'accord avec votre fille, fils, belle-fille ou beau-fils pour fixer des limites ensemble.

gif

Limiter les sucreries, limiter ou définir les cadeaux (par exemple ceux qui sont trop bruyants ou qui prennent trop de place et qui ne rentreront pas dans le petit appartement parisien).


Vous l'aurez compris, c'est tentant d'offrir un chiot ou un chaton pour votre petit-fils, mais ce n'est peut-être pas le souhait de votre belle-fille...même si c'est mignon...


Ne vous braquez pas. Ces petites contraintes ne sont rien face au plaisir de voir grandir vos petits-enfants.

Chacun a le droit d'avoir ses convictions propres et dites-vous bien qu'il est déjà tellement difficile de conjuguer avec son lot de contraintes et de valeurs, que l'espace familial doit rester un refuge.


"La famille est le refuge, la perpétuation et la consécration de cette conscience crépusculaire de l'enfance."

Paul Ricoeur

Philosophie de la volonté

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter Icône sociale

@ Story Enjoy, tous droits réservés